• 23 - Article paru le jeudi 18 juin 2015 dans l’hebdomadaire Tarbais « La semaine des Pyrénées ».

    (Patrick Sacristan est le rédacteur en chef du journal).

    Articles Web et journaux (suite)

     

     

     

     

     

     

     

     

      

      

      

    22 - Chronique parue (Juin 2015) dans le journal « La dépêche du Bassin (d’Arcachon) ». Son auteur est Fabienne Amozigh. 

    Articles Web et journaux (suite)

      

      

      

      

      

    21 - « Le Portail Européen du Livre » est un organisme travaillant essentiellement sur le Web. Il est tourné vers les auteurs, les lecteurs, les correcteurs et traducteurs et plus généralement vers le monde du livre et de l’édition. « Le Portail Européen du Livre » me fait confiance. Il a accepté (Juin 2015) de présenter sur son GPS, sur sa page de garde et sur sa bande de défilement aléatoire, les images et les titres des 3 tomes .

    Articles Web et journaux (suite)

      

      

      

      

     

    20 - Chronique (tome 2) parue dans Ouest-France. Ce journal est le premier quotidien français en termes de diffusion.
    Cet article sur Clavim Cedo a été diffusé en Ille-et-Vilaine et dans le Morbihan le 07 mai, dans le Calvados le 12 mai et en Loire-Atlantique et dans les Pays de la Loire le 18 mai 2015 :

    Articles Web et journaux (suite)

      

      

      

      

      

    19 -  Chronique (Tome 2 - 13 mai 2015) de Danielle Gourbeault-Petrus, auteure de romans /fantasy :

    "Bonjour,
    Je vous présente aujourd'hui une chronique sur un roman que je viens de refermer : le Tome 2 de la saga Clavim Cedo de Jean-Paul Cardeilhac.
    Dans le tome 1, on faisait la connaissance de Rigel, fils du roi Mithra, jeune prince contraint par la trahison et la guerre à renoncer à sa vie insouciante pour se lancer à l'aventure.
    Dans le tome 2, nous le retrouvons prisonnier des forces maléfiques, torturé par ses ennemis monstrueux. Heureusement il pourra compter sur ses compagnons aussi pittoresques que disparates et en leur compagnie poursuivre la quête de son royaume.
    L'épopée est contée avec brio. Pour risquer une comparaison je situerais Jean-Paul Cardeilhac entre Robert Merle pour l'empreinte chevaleresque, l'action, l'amour, l'amitié et Franck Herbert pour les conspirations ourdies autour de Rigel et des siens par les gens de pouvoir. La psychologie des personnages s'est affirmée, certains deviennent attachants comme Takan le prince des Korrigans et son extraordinaire besace, d'autres intriguent, tel le clerc Aldébaran cheminant avec Rigel et détenteur de puissants pouvoirs surnaturels.
    Les lieux sont décrits avec une grande poésie : l’Éden... et puis cette ville d'Haiiael dans sa lagune, douce et terrible, qui me fait penser à une autre cité que je connais bien et que Jean-Paul Cardeilhac a parcourue également.
    Le récit dense, foisonnant de personnages, de symboles ; le discours souvent philosophique et plein d'érudition s'adressent à des lecteurs avertis mais la liste des personnages et le site de Jean-Paul Cardeilhac sont des guides utiles.
    J'ai beaucoup aimé ce tome 2, je vous le recommande et j'attends avec impatience le tome 3 à paraître prochainement."

    18 -  Chronique (Tome 2) de « Pouce Littéraire » publiée dans son blog le  

    Articles Web et journaux (suite)  

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

      

    17 -  Chronique sur Clavim Cedo de Robert Cavaillès (artiste peinte, poète et auteur de l’ouvrage « Orgue et clairon ») :

    __________________

    NE PASSEZ PAS A COTE, LISEZ « CLAVIM CEDO » de Jean-Paul CARDEILHAC.

    Ce livre va surprendre aussi bien ceux qui, comme moi, ne connaissent guère le genre littéraire « fantastique » que ceux qui s’en nourrissent exclusivement. Il sort de l’ordinaire et ses qualités intrinsèques devraient pouvoir réconcilier les deux tendances. D’abord, personne ne peut s’ennuyer. Je ferme à l’instant le tome 1 qui, d’escarmouches en combats et de combats en grandes batailles, m’a entrainé dans une course effrénée à travers les paysages et les monuments les plus variés dans le sillage du héros, Rigel, sorte de « Cid campeador » planétaire qui reprend aux forces du Mal et fait revivre les terres conquises et détruites.

    Ne manquent pas non plus les occasions de s’instruire. J’ai dû maintes fois mettre le pied sur la pédale du frein pour mieux savourer ce qui défilait comme derrière les vitres d’un TGV. Les paysages, nombreux et variés, sorte de tour du monde, sont chacun de véritables condensés de géographie, de géologie, de botanique et zoologie grâce à quoi l’on saisit sans y prendre garde la genèse de la nature. Prenant conscience de leur extrême fragilité vous vous sentez écolo. Les monuments antiques et médiévaux pullulent, ils sont imaginaires mais si réels et précis qu’on les croirait sortis d’un carnet d’architecte. La description des sociétés, de leur organisation, de leur économie n’ont rien de fantaisiste sinon qu’elles transcendent et synthétisent les temps. Bien qu’ayant fait jadis des études d’Histoire, j’ai appris là des noms d’armes médiévales et des termes d’architecture médiévale. Même chose pour la psychologie et ce groupe de héros bien typés qui vous accompagnent familièrement tout au long du récit, tellement humains même ceux à dimension cosmique.

    Il s’agit certes d’un monde rêvé, ce n’est en rien un monde irréel car ils se construit en toute rigueur à partir du concret, présent ou passé, et y renvoie. N’est-ce pas la définition même de la poésie et du rêve, étymologiquement l’acte de créer un autre monde à partir des éléments concrets du monde directement visible ? Dans ce contexte la magie, le supranaturel sont autant de flashs vers plus de lumière tels les coups de périscopes du sous-marinier. J’ai plusieurs fois pensé, dans la prise de châteaux et de murailles à la poésie mythique de la bible, Le passage de la Mer Rouge ou les trompettes de Jéricho en particulier et en psychologie aux visions de la mythologie, l’hydre, les métamorphoses … J’ajouterai, faut-il l’ajouter, oui car cela devient une denrée rare, j’ajouterai que la langue est vive, alerte et précise, sobre et séduisante, en un mot, belle.

    A la lecture de ces lignes, ceux qui me connaissent et me savent étranger à ce genre littéraire que je n’avais abordé que sous forme de science-fiction bien estampillée et par obligation d’études philosophiques, comprendront très bien que je me sois laissé séduire par ce roman de science-fiction à rebours, d’Apocalypse inversée, par où l’on entre dans le combat contre le Mal dès le seuil de l’Eden. J’attaque le tome 2, je crois que j’en saurai plus sur ce dernier point.

    Robert Cavaillès,

    13 janvier 2015.

     

    16 - Culture Box - France TV info - La 5 :

    IMPORTANT : Clavim cedo apparaît sur le site Web "Les 20 livres qui ont changé votre vie", évènement animé par François Busnel http://culturebox.francetvinfo.fr/.../les-20-livres-qui.../ (partie droite de l'écran). Merci à Robert Cavaillès pour sa chronique

    Articles Web et journaux (suite)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    15 - Cyclopaedia.net :

    Cyclopaedia.net est un moteur de recherche scientifique. Comme les autres moteurs de recherche, cyclopaedia parcourt constamment Internet mais se limite à la recherche de contenus concernant des termes scientifiques et des entrées lexicales typiques. L'objectif de cyclopaedia est de présenter clairement sur une page les meilleures occurrences pertinentes pour les critères de recherche du domaine scientifique et lexical afin de diriger l'utilisateur le plus efficacement possible vers la meilleure source pour chacune de ses demandes respectives. Les résultats de recherche de cyclopaedia sont rassemblés de façon entièrement automatisée sur la base d’algorithmes mathématiques aléatoires.
    Résultat recherche "Clavim Cedo" le 20.01.2015 :

    Articles Web et journaux (suite)






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires